blog MA BOUQUINERIE

logo-ma-bouquinerie.jpg










Chronique de Mélusine

Un petit air qui trotte dans la tête… Et voici un peu plus de dix nouvelles, rythmées par des mélodies plus ou moins populaires, portées par un style enlevé et des jeux de mots qui m’ont souvent arraché un sourire. Avec une originalité et une pertinence surprenante, les nouvelles s’enchaînent rapidement, tantôt graves, tantôt émouvantes, tantôt légères. Le marié aurait-il dit “oui”, si le conte avait commencé par la fin et s’il avait su quel désastre serait son mariage? Quelle histoire peut bien se cacher derrière ce jeune homme à cheval sur le mur de Berlin, sur la célèbre photo qui a fait le tour du monde? Et que peut-il bien se passer dans la tête de celui qui a largué la trop célèbre bombe au napalm sur un village du Viet-Nam? On nous entraînera aussi sur une moto lancée à toute allure, dans le frisson du bitume, au mépris du danger; ou dans une tranchée de la Grande Guerre où tout est bon pour ne pas participer plus avant à ces atrocités. Et bien d’autres…

Lorsque l’auteur m’a contactée pour me proposer de découvrir son livre, j’ai accepté sans a priori aucun. La première nouvelle m’a fait un choc: je ne m’attendais ni à un style si dynamique ni à des histoires si bien construites. Monsieur Kieffer, vous redonnez toutes ses lettres de noblesses à la nouvelle, qui se doit de tirer sa profondeur de sa brièveté même, de réserver des surprises, de saisir le ponctuel, l’événement, le petit détail et de le passer à la loupe. Chacune de ces nouvelles est en effet un monde en miniature, construit autour d’un axe qui ne peut laisser indifférent et qui pourtant, sans l’intervention du nouvelliste, aurait pu rester anecdotique. L’art de la chute comme celui du coup de théâtre ne sont pas en reste, et c’est un réel plaisir de picorer dans ces histoires qui se lisent avec bien moins de légèreté que prévu. Je me suis même surprise à imaginer en proposer certaine en lecture à mes élèves, tant le point de vue proposé et la structure imaginée m’ont paru géniaux. Et s’il avait plu le jour de l’assassinat de Kennedy? Et si l’on prenait le “Highway to Hell” au pied de la lettre? Car les titres et mélodies qui accompagnent ces textes sont particulièrement bien choisi et il est facile de lire ces courtes histoires avec ces chansons qui ont la particularité de très bien s’ancrer dans le cerveau. Tout comme les textes eux-mêmes d’ailleurs.

 

La note de Mélu:

Note 5 

 

Une réussite à tous points de vue!

Merci infiniment à Jean-Christophe Kieffer pour cette découverte, il est certain que je suivrai ses écrits avec bien plus d’attention désormais.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.