blog TETE DE LITOTE

 

logo-tete-de-litote-2.jpg

 

 

 

 

 

 






BLOG TETE DE LITOTE (29/05/2012)

Chronique de Cyrielle

 

On ne peut pas nier que la technologie a du bon de nos jours. Ah, la magie d'internet ! Les réseaux sociaux nous réservent parfois de belles surprises à nous les blogueurs. C'est ainsi qu'il y a quelques jours, j'ai eu le bonheur de trouver dans ma boîte mail le recueil de nouvelles Rock, Inch, Hair de Jean-Christophe Kieffer, envoyé par l'auteur lui-même.

 

Mon avis

Je dois avouer que je lis rarement des nouvelles, car je trouve qu'en général, les histoires sont trop courtes pour aller au fond des choses. Pourtant, ce n'est pas ce que j'ai ressenti en lisant ces nouvelles musicales de Jean-Christophe Kieffer. Les onze petites nouvelles présentes dans ce recueil sont très rythmées, alternant paroles de chansons et récit on ne peut plus vivant. J'ai tout de suite été séduite par le style d'écriture de l'auteur : il sait rendre ses récits vivants, il crée presque des souvenirs, on a vraiment l'impression d'avoir vécu le moment. J'ai beaucoup apprécié le fait que la musique joue un rôle primordial dans ce recueil, puisque chaque nouvelle tourne autour d'une ou de plusieurs chansons aux styles très variés, allant de Bashung à AC/DC. Les nouvelles en elles-mêmes sont également très différentes les unes des autres, mais il n'y en a pas une que je n'ai pas aimée. Les titres sont très évocateurs et originaux, jouant avec les mots et les images, comme par exemple "Aude à la vie", "As et décès", ou encore "ad Vietnam Eternam". Certaines des nouvelles sont inspirées de faits réels et historiques, mettant en scène tantôt une histoire d'amour lors de la chute du mur de Berlin, tantôt l'assassinat de JFK, d'autres relatent une tranche de vie, un instant suspendu, une tragédie familiale, un partage de tendresse de personnages comme vous et moi... 

Toutes ces nouvelles ont cependant un point commun : leur chute qu'on ne voit pas venir et qui est toujours très bien amenée. Je pense ici notamment à "Aude à la vie", ou encore à "Dernier motoraid pour Lemmy", qui m'ont vraiment étonnée. Dans ce recueil de nouvelles, on trouve aussi quelques magnifiques déclarations d'amour, comme dans "Esther à taire" ou "Arno et Florence", qui m'ont vraiment émue et dont je ne peux qu'admirer la composition et le choix des mots. L'auteur termine son recueil avec un genre que j'admire particulièrement : le slam. A travers ce texte, on sent toute la passion que Jean-Christophe Kieffer a mis dans ses lignes et l'envie qu'il a de nous faire partager son univers mélodieux, poétique et authentique. A la toute fin du recueil, l'auteur nous gâte encore avec une série de bonus qui présente des ébauches de nouvelles, des idées de base qui n'ont pas été développées, et qui font travailler notre imagination. J'ai beaucoup aimé ce concept et je me suis prise au jeu d'inventer la suite ou d'imaginer ce que ça aurait pu donner avec la plume de Jean-Christophe Kieffer. 

 

Un énorme merci à Jean-Christophe Kieffer de m'avoir offert cette possibilité de découvrir sa plume et son univers ! :)

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.